FH

22-08-2020 | billets

Un mariage à Calcutta

Je me rappelle avoir assisté à la célébration religieuse (puja) d'un mariage à Kolkota (Calcutta, Inde). La mariée était américaine de parents nés Bengalis. Le marié était britannique. La moitié des invités étant uniquement anglophone, l'autre étant bengali et aussi anglophone, un interprète avait été convié pour traduire du sanskrit en anglais les paroles du pujari (officiant). Sanskrit qu'en fait la plupart des Bengalis ne comprennent pas non plus. 


lire la suite

15-08-2020 | billets

Relire « L'esprit de Philadelphie »

Ce livre d'Alain Supiot, professeur de droit, professeur au Collège de France, rappelle toute l'importance de la Déclaration de Philadelphie, proclamée en 1944 par l'Organisation internationale du travail (OIT). 

Cette déclaration fait de la justice une clef de voûte de l'ordre juridique international. Elle est universelle et affirme que le « travail n'est pas une marchandise » et qu'« une paix durable ne peut être établie que sur la base de la justice sociale ». L'idée de « sécurité économique » est placée au coeur de ses principes. Impossible de ne pas être frappé par la résonance de ce texte de 1944 avec notre actualité.

lire la suite

13-08-2020 | billets

La France nerveuse à bruit bas

Les incidents en France se multiplient en cet été. Les agressions, jusqu'aux plus sauvages, sont à déplorer presque chaque semaine parce que des personnes voulaient faire respecter le port du masque en milieu public. Faut-il rappeler les violences conjugales en hausse? Le nombre de cas signalés a de quoi inquiéter. Et les manifestations contre les « violences policières »? Une commerçante tabassée ainsi que sa grand-mère? Une jeune femme tondue pour avoir fréquenté un non-musulman?

 

La France est nerveuse. Après de longues semaines de confinement, le port du masque est peut-être vécu comme un nouvel enfermement par certaines personnes. La violence au quotidien monte en flèche.

lire la suite

10-08-2020 | billets

Démission du gouvernement libanais: insuffisant pour calmer la crise

Samedi 8 août, sous pression de la rue, le premier ministre Hassan Diab a reçu l'accord du président Aoun pour présenter la démission de son gouvernement. Il se dit disposé à rester au pouvoir deux mois, le temps que les forces politiques s'entendent sur la tenue d'élections parlementaires anticipées.

Avec la perspective de nouvelles élections, que peut la société civile? Pas certain qu'elle ait le temps de se structurer. Le système clanique et/ou clientéliste risque de rependre ses droits. La structure des élections le facilite grandement.

lire la suite

08-08-2020 | billets

Emmanuel Macron au Liban: annonces très risquées

Rappelez-vous. Le 4 novembre 2017 sur invitation du Royaume saoudien, Saad Hariri pense participer à un pique-nique dans le désert. Mais séparé de son escorte personnelle, le Premier ministre libanais est amené au palais de Mohammed Ben Salman. Mohammed Ben Salman, prince d'Arabie saoudite, force alors le premier ministre libanais Saad Hariri à démissionner, après l'avoir retenu en otage pendant deux semaines. 

Pour les Saoudiens, Saad Hariri est trop « tendre » avec le partenaire de sa coalition au pouvoir à Beyrouth, le Hezbollah, mouvement chiite libanais allié de Téhéran.

lire la suite

02-08-2020 | billets

Pourquoi une telle peur du Covid19

Les réseaux sociaux sont une caisse de résonance de nos psychologies individuelles et collectives. Entre les messages « je reste chez moi je sauve des vies » et les post qui compare la relativement faible létalité du coronavirus, s'ouvre l'espace d'un débat. Pourquoi ce virus qui tue moins que la grippe de Hong Kong ou que les maladies cardiovasculaires, a-t-il saisi à ce point la planète? 

Nous n'en sommes pas à notre première épidémie: la transmission n'est donc pas en soi un facteur de peur supplémentaire. D'autres maladies contagieuses tuent davantage chaque année. Alors pourquoi une telle peur du coronavirus ?


lire la suite

27-07-2020 | billets

La République versus l'Etat néolibéral

2022 ne doit pas se jouer entre l'Etat néolibéral et les réactionnaires du FN/RN. Là n'est pas la question, là n'est pas le débat qui traverse la France. C'est l'Etat qui a forgé la nation française, pas l'inverse (comme dans d'autres pays). 


lire la suite

21-07-2020 | billets

Union européenne : un accord fédéral ?

Les 27 se sont donc entendus sur un accord « historique » en octroyant 390 milliards € de subventions aux pays les plus touchés par la crise du Covid-19, sur la base d'un emprunt commun aux 27. L'accord fait ainsi avancer l'Europe vers une forme de solidarité budgétaire, certains diront un pas de plus vers une forme de fédéralisme.


De fait, c'est bien le cas. De là à réjouir les tenants du fédéralisme, il y a un petit pas. Glissant à exécuter.

lire la suite

© 2010-2020 - François Hada