FH

29-05-2013 | billets

Quel pouvoir reste-t-il à l'Etat ?

 Non, jeunes lycéens impatients, je n'ai pas trouvé le sujet du bac de philo 2013... mais lisez quand même et participez au débat ! Je propose de réfléchir à un sujet qui me préoccupe depuis plusieurs années : la compétence de l'Etat. Cette réflexion a été pour moi ravivées lectures ce sont d'une part ce petit texte très frais relayé sur le blog de Gérard Filoche, «Bravo le Medef !», d'autre part le poétique bréviaire de néolibéralisme d'inspiration germano-luxembourgeoise publié par la Commission européenne aujourd'hui sur les «Recommandations à la France». Oui, je suis adepte du grand écart mais à ma manière difficile à suivre, je parle du même sujet que l'ami Charles : quelle vision nous reste-t-il de l'Etat en ces temps de crise et de lectures germaniques ?

lire la suite

29-05-2013 | billets

Folie financière : nous étions consentants

 On peut considérer avec le Président François Hollande que, si la crise économique et sociale bat son plein, la crise financière, elle, est derrière nous. Mais l'effet politique de cette crise financière est sans doute d'avoir modifié pour longtemps la vision qu'ont les citoyens de notre monde, qu'ont les Français de leur Etat. Quelles leçons peut-on tirer de cette crise ?

lire la suite

28-05-2013 | billets

Il faut supprimer le mot race de notre Constitution

Le mot « race » peut-il disparaître de nos textes juridiques ? Ce terme a tant servi les idéologies les plus meurtrières, à commencer par celle de Joseph Arthur de Gobineau (1816-1882), pour qui il y avait sur terre trois grandes races primitives : la noire, la blanche et la jaune. Selon la thèse de ce père parmi d'autres du racisme, les races n'étaient pas inégales en valeur absolue mais dotées d'aptitudes particulières. Surtout, pour lui, le métissage conduirait à la dégénérescence de la population humaine. Le terme de « race » a été ensuite utilisé au XIXème siècle pour distinguer des groupes humains en fonction de critères arbitraires : religion, nationalité, couleur de la peau, origine géographique... Ces théories ont servie de fondement scientifique à des idéologies conduisant à la mort de millions de personnes. Ces termes sont encore souvent mobilisés par des politiques prônant des idéologies racistes.

lire la suite

28-05-2013 | billets

Allocations familiales et justice

C'est dit: après les manifestations contre le mariage pour tous, les ténors de la droite ont décidé de s'opposer au Gouvernement sur le thème de la famille. A commencer par les allocations familiales. 

Le principe de justice sert de tuteur à bien des décisions politiques. A ce titre, la mise sous condition de revenu des allocations familiales est souvent évoquée en faisant appel à l'idée de justice : les familles aisées ont moins besoin d'aide que les familles peu aisées. Jusque-là, on comprend. Ce serait considérer que la redistribution doit prendre pour seul axe le revenu.

lire la suite

22-05-2013 | billets

Prendre le (risque du) temps

Premier billet de blog. Trac. Pour parler du temps, j'ai pris mon temps. Etrange concept, le temps. Le premier billet de l'ami Charles Sutrel parle lui aussi du temps, d'ailleurs. Ça doit être l'obsession de la quarantaine. Un temps où l'on a acquis les prémisses de la sagesse, de celle qui apprend à maîtriser l'impatience de sa jeunesse. Je voudrais juste prendre le temps à travers ce blog. Un luxe dont le temps politique de ces dernières années tente de nous priver. Du storytelling de Nicolas Sarkozy au "changement c'est maintenant" de François Hollande, quel temps nous reste-t-il juste pour nous poser et réfléchir ?

lire la suite

17-05-2013 | billets

Le XXIème siècle attend ses intellectuels

Michel Winock nous a livré une analyse comme seul lui sait en offrir, dans son fameux ouvrage « le siècle des intellectuels » (Seuil, 1997). Tout démarre dans le fracas de l'affaire Dreyfus. Un clivage naît en France, il donne à chaque partie, à chaque parti, à chaque clan, ses repères, ses arguments. Bien entendu, les percussions marxistes résonnent déjà et bientôt des bruits de bottes frapperont le sol. Mais la Russie n'a pas encore basculé dans la révolution, l'Europe n'a pas encore son rideau de fer. Chaque chose en son temps.

lire la suite

© 2010-2019 - François Hada