FH

28-03-2017

L'Europe: la règle ou le choix

Il n'y a pas d'uniformité des peuples d'Europe, il peut y avoir l'harmonie des peuples européens...ou leur affrontement.


L' Europe peut être une terre d'expansion culturelle, économique, sociale, technologiques, à la recherche de ses nouvelles frontières, ou la peau de chagrin du repli sur soi.

lire la suite soyez le premier à commenter

19-03-2017

Météo du populisme: orages partout en Europe

Quand la marée monte, les plus vieux rafiots redeviennent des navires de guerre. La défaite de Wilders aux Pays-Bas doit-elle rassurer

Les Pays-Bas, pays fondateur de l'UE, sont des perdants de l'élargissement de l'UE.

lire la suite 2 commentaires

16-02-2017

Dire le rôle de la France dans le monde tel qu'il est...

Il faut cesser de craindre le monde, et dire ce qu'il est, le dire tel qu'il a changé. Il ne faut pas dire en quoi la France doit s'adapter à ce monde, mais expliquer le rôle de la France dans ce monde

Il faut ne plus s'accrocher avec nostalgie à une grandeur passée, mais au contraire accepter un retour sur notre passé, pour mieux avancer.

lire la suite 4 commentaires

31-01-2017

Le travail et l'égalité d'accès à la réussite

Le travail est le plus puissant vecteur d'intégration sociale. Le travail est le plus puissant instrument de cohésion sociale, cette adhésion de chacun au projet collectif.

Et s'il est un projet collectif, c'est que chacun accède à la réussite de ce qu'il entreprend.

lire la suite 5 commentaires

21-01-2017

Shakespeare in Politics

Brutus? Ce parallèle me semble bien insuffisant, car relevant notamment d'une légende grossière, infondée (il n'était ni le fils naturel ni le fils adoptif de César), selon une histoire de complot par trop simpliste. Il n'y a pas de fils ou fille en politique, il n'y a que les rapports de forces.


Pour réfléchir au pouvoir, les pièces de Shakespeare et les tragédies d'Eschyle ou d'Euripide me semblent en dire tellement plus.

lire la suite soyez le premier à commenter

19-01-2017

Les nouveaux leaders politiques

Ce ne sont pas des barbares, ils viennent bien de la Cité. Ils ne sont pas les produits de l'élite en soi, ils sont les produits de leur société. Et les sociétés veulent autre chose que les leaders politiques de l'ancienne école.


Dans les nations démocratiques, les peuples demandent des leaders capables de passer des deals. Ils cherchent des leaders qui aient prise sur les affaires, qui pèsent sur le cours des choses économiques. Bref, il veut des chefs d'entreprises, des femmes ou hommes d'affaires, des gens du business.

lire la suite 5 commentaires

03-01-2017

2017, bienvenue dans le monde tel qu'il est

Il est une théorie selon laquelle un siècle commence toujours en retard sur son calendrier. Malgré ce refus répété de se plier à des dates édictées par l'être humain, chaque siècle prend son élan depuis quelques siècles tous les cents ans. Le XVIIIème siècle serait né avec le décès de Louis XIV en 1715, le XIXe siècle aurait surgi en 1815 à Waterloo, le XXe siècle aurait pris son élan dans l'horreur de la Grande Guerre en 1914.


Le XXIème siècle serait-il donc né dans les décombres des Twin Towers en 2001 ? Ou en 2008 avec la crise des subprimes ? Ou avec les printemps arabes de 2010-2011 ? Ou l'élection de Donald Trump en 2016 ? La dernière hypothèse doit être comprise comme le révélateur d'un malaise mondial, Brexit y compris.

lire la suite 1 commentaire

01-01-2017

Il faut détruire l'opinion

Le projet Politique, dans son besoin d'achèvement comme dans son principe, doit s'opposer fondamentalement à l'opinion.

Il peut certes, sur quelques points, être en phase avec l'opinion, mais sans en rejoindre les causes.

lire la suite 7 commentaires

© 2010-2017 - François Hada